Arthrose, quelle alimentation ?

Arthrose, quelle alimentation ?

Rhumatisme est un terme générique sous lequel sont regroupées les maladies articulaires. Les plus fréquentes d'entre elles sont l'arthrose et l'arthrite.

Plus de 12% de la population suisse souffre de l'une ou l'autre. La proportion s'élève à un tiers des plus de 75 ans !

  • Les femmes sont en moyenne 2 fois plus atteintes que les hommes.
  • Elles sont même jusqu'à 7 fois plus atteintes chez les plus de 75 ans !
  • La maladie sévit particulièrement à partir de la cinquantaine, mais la prévention commence dès la jeunesse.

 

Arthrose aux mains femme 

L'arthrose est une affection articulaire chronique et dégénérative. Elle est caractérisée par l'usure ou la destruction du cartilage ou de l'ensemble de l'articulation.

Douloureuse et handicapante, cette maladie est causée par des facteurs liés à l'âge, au métabolisme, à la surcharge ou à la génétique.

Arthrose ou arthrite ? Quelles différences ?

L'arthrite est une affection de l'articulation d'origine inflammatoire. C'est l'inflammation elle-même qui cause les dommages à l'articulation. Il convient donc de chercher les racines du problème du côté de l'inflammation chronique.

L'arthrose, elle, est une affection mécanique. L'articulation est endommagée par l'usure couplée à une régénération insuffisante de celle-ci. Cela peut engendrer une inflammation et des douleurs, mais elles ne sont pas la cause de la maladie.

 

L'arthrose résulte donc typiquement d'une régénération insuffisante du cartilage ou des autres tissus articulaires par rapport à l'usure, quelle qu'en soit la cause première. À terme, l'articulation est endommagée, douloureuse et ne remplit plus sa fonction.

 

Il est donc essentiel de s'attaquer à l'arthrose sur 2 plans :

  1. Limiter l'usure
  2. Favoriser la régénération

omega 3 vitamine arthrose

Agir aux sources de l'arthrose

Les facteurs de risques principaux de l'arthrose sont les suivants (en gras, ceux qu'il est possible d'influencer de manière directe par la nutrition) :

Facteurs influençables par la nutrition

  • L'obésité
  • Inflammation chronique
  • Diète pauvre en nutriments
  • Dérèglement hormonaux ou métaboliques
  • Niveaux de vitamine D et exposition au soleil insuffisants
  • Accumulation d'AGE (Advanced Glycation End-products – Produits de glycation avancés)

Facteurs non-influençables par la nutrition

  • Le genre
  • Le vieillissement
  • Prédispositions génétiques
  • Blessures aux articulations
  • Surcharge de travail répétée
  • Maladies congénitales des articulations

 

Coxadol anti douleur rhumatisme et arthrose

Coxadol - Arthrose - Inflammation Ostéo Articulaire

 

Si l'utilisation d'anti-inflammatoires peut offrir calme et répit temporaires contre la maladie, les causes sous-jacentes ne sont pas traitées et l'affection perdurera.

Il convient donc de s'attaquer aux racines du problème. Un bon point de départ consiste à réduire les facteurs de risques ci-dessus.

L'obésité

Le surpoids entraîne une surcharge permanente sur les articulations, et donc une usure accrue. De plus, l'obésité induit souvent des dérèglements métaboliques, inflammatoires et hormonaux. Il convient donc d'envisager une perte de poids.

Il est fortement conseillé de s'accompagner d'un spécialiste car un régime mal construit peut causer des dommages supplémentaires et se solder par un échec. N'hésitez pas à prendre rendez-vous chez un diététicien ou un nutritionniste confirmé.

L'inflammation chronique

Les causes en sont très diverses, et il convient de faire un bilan complet afin d'identifier les raisons de l'état inflammatoire chronique. La consommation régulière d'aliments aux propriétés anti-inflammatoires bien établies est un bon point de départ.

On veille également à maintenir l'équilibre oméga 3 / oméga 6, crucial pour favoriser des mécanismes inflammatoires sains. La diminution des oméga 6 est en général l'option la plus indiquée. Leur présence est habituellement largement excessive dans l'alimentation moderne.

Cela découle principalement de la consommation importante d'huiles végétales déséquilibrées sur le plan des acides gras poly-insaturés.

 
Aliments anti-inflammatoires à inclure régulièrementSources trop riches en oméga 6 à éviter / limiter

Curcuma

Huile de tournesol

Baies

Huile de maïs

Bouillon d'os et collagène

Huile de soja

Persil

Amandes

Légumes et fruits colorés

Graisses animales de mauvaise qualité (nourris aux grains)
 

La bromélaïne issue de l'ananas et la curcumine du curcuma sont particulièrement adaptées dans le cas d'une arthrose. Il est intéressant d'envisager une supplémentation de ces deux molécules naturelles.

Accumulation d'AGE

La glycation est une réaction chimique qui survient lorsqu'un monosaccharide, c’est-à-dire un sucre, se "colle" à une protéine ou à un lipide. Cela endommage la molécule et altère sa fonction, parfois de manière irrémédiable.

C'est ce que vous observez en cuisine lorsque vous caramélisez quelque chose. Ces réactions chimiques sont accélérées par l'augmentation de la température et du taux de sucre.

illustration sucre role arthrose

 

Elles ne surviennent pas seulement dans la casserole, mais également dans l'organisme, en particulier dans le flux sanguin, ou le sucre absorbé - trop souvent en excès - lors d'un repas se balade parmi diverses protéines et molécules lipidiques de notre plasma.

Le cartilage de nos articulations est constitué de différentes protéines. Il est particulièrement sensible aux dommages de la glycation. Vous comprenez donc l'importance de limiter la consommation de sucres rapides. Sodas et repas à indice glycémique élevé sont à éviter.

Indice glycémique: Capacité d'un aliment ou d'un repas à élever le taux de sucre sanguin (glycémie) lorsqu'il est consommé.

Dérèglements hormonaux et métaboliques

Les causes de ceux-ci sont très nombreuses, c'est à un thérapeute de déterminer, via une anamnèse et/ou des analyses, s'il y a lieu d'agir sur ce plan-là.

Diète pauvre en nutriments

Notre organisme requiert de nombreux nutriments afin d'assurer son bon fonctionnement. Les carences, même légères, limitent sa faculté à limiter les dommages divers (oxydation, glycation, infection etc.).

Elles réduisent également de manière significative la capacité de régénération de nos tissus. Il est donc essentiel d'assurer un apport généreux en nutriments, point central de l'alimentation de type Nutrivore que je préconise.

Les nutriments critiques pour la régénération articulaire sont les suivants :

Nutriments critiquesMeilleures sources alimentaires

Vitamine D3

Graisses animales d'animaux exposés au soleil

Huile de foie de morue

Vitamine K2

Fromages

Produits laitiers gras issus d'animaux consommant des herbages

Natto

Glycine et/ou collagène

Bouillon d'os

Petits poissons marinés avec les arêtes

Glycosaminoglycanes

Bouillon d'os

Calcium et magnésium

Produits laitiers

Céréales et légumineuses germées, fermentées ou pré-trempées

 

Niveaux de vitamine D et exposition au soleil insuffisants

La vitamine D3 joue un rôle essentiel pour la santé des tissus conjonctifs et la régulation immunitaire. Des études récentes envisagent la possibilité de facteurs auto-immuns dans certaines formes d'arthrose.

Dans tous les cas, assurer des niveaux adéquats de vitamine D3 est bénéfique sur de nombreux aspects qui touchent de près ou de loin à la santé articulaire. Exposez-vous généreusement au soleil entre avril et octobre et consommez des sources de vitamine D3 en saison froide. Vous trouverez les meilleures sources dans le tableau plus haut dans l'article.

Entre octobre et mars, sous les latitudes d'Europe centrale, la longueur d'onde des rayons solaires est hors des plages permettant une synthèse efficace de vitamine D3 par les cellules de notre peau.


En résumé

Pour être efficace, la lutte contre l’arthrose doit comporter deux facettes : la limitation de l’usure de l’articulation et l’optimisation de sa régénération. Les facteurs nutritionnels y jouent un rôle crucial. Les personnes atteintes d’arthrose devraient envisager des changements alimentaires soutenus par une complémentation ciblée.

C. Petten Nutritionniste NutrivoreArticle rédigé par Christian Petten, Nutritionniste agréé ASCA chez Nutrivore.

Sources

 

 

Coxadol Arthrose - Inflammations Ostéo Articulaire

 


Obtenir toutes nos actualités et nos conseils santé en un seul clic.