Ortie bienfaits

Quels sont les bienfaits de l’ortie piquante pour la santé et le bien-être ?

Dans le vaste jardin des remèdes naturels, une plante souvent négligée, mal-aimée, mais incroyablement puissante se démarque : l’ortie.

Malgré son piquant, l’ortie, également connue sous le nom scientifique « Urtica dioica », est une herbe vivace aux vertus exceptionnelles pour la santé et le bien-être. Des tisanes apaisantes aux décoctions énergisantes, l’ortie offre une panoplie de bienfaits surprenants !

Dans le présent article, nous vous faisons découvrir les multiples facettes de cette plante extraordinaire, allant de ses effets bénéfiques sur les douleurs articulaires et l’hypertension artérielle à ses propriétés revitalisantes pour les cheveux  !

Ortie piquante: Présentation de cette plante aux vertus insoupçonnées

L’ortie, connue sous le nom scientifique « Urtica dioica », appartient à la famille des Urticacées. Cette plante est originaire de l’Europe, de l’Asie et de certaines parties de l’Amérique du Nord. Elle peut être trouvée dans divers habitats, des prairies aux zones boisées, en passant par les abords des cours d’eau, alors considérée comme une mauvaise herbe.

ortie plante

L’ortie est une plante herbacée vivace, pouvant atteindre une hauteur d’environ 1 à 2 mètres. Elle se distingue par ses feuilles dentelées et légèrement pointues, disposées en paires opposées le long de ses tiges. Ces feuilles sont recouvertes de petits poils urticants qui libèrent une substance irritante au contact de la peau. Ces poils sont en réalité des cellules urticantes spéciales appelées « trichomes ».

Dans le contexte de la phytothérapie et de l’utilisation de l’ortie à des fins médicinales, plusieurs parties de la plante sont exploitées pour leurs bienfaits :

  • Les parties aériennes, c’est-à-dire les feuilles et les sommités fleuries, sont les plus couramment utilisées
  • Les racines de l’ortie : sont également parfois récoltées et séchées pour leur potentiel thérapeutique

Lors de la récolte des orties, il est important de prendre des précautions pour éviter les piqûres des petits poils urticants. Porter des gants épais est recommandé pour manipuler les feuilles et les tiges. Une fois séchées ou préparées, les orties perdent leur effet urticant et peuvent être utilisées en toute sécurité.

Les orties: 2 principales espèces

Il existe plusieurs types et espèces d’orties qui appartiennent au genre « Urtica ». Deux espèces principales d’orties sont couramment rencontrées :

L’Ortie dioïque (Urtica dioica)

C’est la plus répandue et la plus connue des deux espèces d’orties. Elle est également appelée « grande ortie ». Cette variété est la plus couramment utilisée à des fins médicinales et culinaires. Elle possède des poils urticants sur ses feuilles et tiges, ce qui peut causer une irritation cutanée au toucher.

L’Ortie brûlante (Urtica urens)

Également appelée « petite ortie », cette variété est plus petite que l’ortie dioïque. Elle pousse généralement à une hauteur de 15 à 60centimètres (contre 1 à 2mètres pour l’ortie dioïque ou grande ortie). Ses feuilles sont aussi plus petites et plus fines que celles de l’ortie dioïque. L’ortie brûlante tire son nom de la sensation de brûlure que ses poils urticants provoquent au contact de la peau. Cette espèce est moins couramment utilisée à des fins médicinales, mais elle partage certaines des propriétés bienfaisantes de l’ortie dioïque.

Ortie, bienfaits et méfaits

Dans la partie qui va suivre, nous vous présentons les nombreux bienfaits de l’ortie pour la santé et le bien-être.

Ortie et rhumatismes : l’ortie pour soulager les douleurs articulaires

ortie rhumatisme

Plusieurs études scientifiques ont été réalisées pour évaluer l’effet des feuilles d’ortie en application externe chez des personnes souffrant de douleurs articulaires, entrant notamment dans les rhumatismes chroniques telles que l’arthrite [1].

En se basant sur les résultats d’une études exploratrice préliminaires s’étant intéressées à 18 patients (patients souffrant de douleurs articulaires qui rapportent avoir été guéris de leurs maux après avoir utilisé l’ortie comme traitement) [2], un essai randomisé mené sur 27 patients présentant des douleurs persistantes à l’articulation poignet [3].

Les douleurs au poignet ont été soulagées chez la plupart des patients après l’application quotidienne pendant une semaine d’une feuille d’Ortie dioïque (grande ortie). Ces résultats ont été comparés avec ceux obtenus avec d’une application d’une feuille de Lamier blanc (ou fausse Ortie, en raison de sa ressemblance) sur un autre groupe de patients (groupe placebo).

Cette étude a mis en évidence une réduction statistiquement significative de la douleur articulaire et du degré d’incapacité grâce à un traitement à base d’ortie.

Il a également été observé une nette amélioration du sommeil (rapportée par les patients), une diminution de la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires.

D’après l’auteur de l’étude, l’effet analgésique du poil urticant aurait probablement comme mécanisme une « analgésie d’hyperstimulation thermique ». Autrement dit, le poil de l’ortie provoque une hyperstimulation de picotement chaud prolongé, durant plus de 24 heures après une application, ce qui participe à réduire les douleurs articulaires.

Par ailleurs, une autre étude randomisée a démontré que l’administration de feuilles d’ortie pourrait renforcer l’efficacité de certains médicaments anti-inflammatoires couramment utilisés comme chez les patients atteints de maladies rhumatismales dans le but de les aider à soulager les douleurs articulaires chroniques[4].

Aujourd’hui, la recherche explique l’effet antalgique de l’ortie sur les douleurs articulaires par 5 principaux mécanismes d’action[1]:

  • Propriétés anti-inflammatoires : grâce à certains composés bioactifs au pouvoir anti-inflammatoire qu’elle renferme, notamment les polyphénols et les flavonoïdes, l’ortie peut aider à réduire l’inflammation dans les articulations, ce qui peut contribuer à atténuer certaines douleurs articulaires.
  • Amélioration de la circulation : l’ortie est connue pour stimuler la circulation sanguine. Une meilleure circulation favorise l’apport d’oxygène et de nutriments essentiels aux tissus articulaires, ce qui contribuerait à réduire les douleurs et à soutenir la santé articulaire.
  • Effets antioxydants : les antioxydants que renferment les feuilles d’ortie aident à neutraliser les radicaux libres, des substances nocives qui peuvent contribuer à l’inflammation et aux dommages articulaires. En réduisant les niveaux de stress oxydatif (radicaux libres), l’ortie peut aider à protéger les articulations.
  • Soutien immunitaire : l’ortie aurait la capacité de renforcer le système immunitaire, ce qui est particulièrement important dans le cas de maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde. En aidant à réguler la réponse immunitaire, l’ortie peut contribuer à réduire les inflammations articulaires.
  • Valeur nutritive : les feuilles d’ortie sont une source riche en vitamines (notamment la vitamine C) et en minéraux tels que le zinc, le magnésium, le calcium et le fer. Ces nutriments sont importants pour la santé des articulations et des tissus conjonctifs.

Pour profiter des bienfaits de l’ortie pour les douleurs articulaires, de nombreux patients consomment régulièrement cette plante sous forme d’infusion (tisane d'ortie), de capsules, de compléments alimentaires ou l’utilisent directement sur les articulations douloureuses sous forme de produits topiques (crèmes à base d’ortie).

Ortie et prostate : quels sont les bienfaits de l’ortie sur les symptômes de l’HBP (hypertrophie bénigne de la prostate) ?

ortie bienfait prostate

L’ortie a également été étudiée pour ses effets bénéfiques sur les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), une affection courante chez les hommes âgés.

Cette condition se caractérise par une augmentation de la taille de la prostate, ce qui peut entraîner des problèmes urinaires tels que des mictions fréquentes et une faible force de jet urinaire.

D’après la recherche, l’utilisation de l’ortie peut aider à réduire les symptômes de l’HBP de manière naturelle.

Voici comment l’ortie peut se révéler utile dans ce contexte:

  • Lutte contre l’inflammation : l’ortie contient des composés anti-inflammatoires qui peuvent contribuer à réduire l’inflammation de la prostate, ce qui peut à son tour améliorer les symptômes de l’HBP.
  • Effet diurétique : elle a des propriétés diurétiques, ce qui signifie qu’elle aide à éliminer l’excès de liquide de l’organisme. Cela peut soulager la pression exercée sur la vessie par une prostate agrandie et réduire les symptômes de l’HBP.
  • Réduction de l’obstruction : l’utilisation régulière de l’ortie pourrait aider à réduire l’obstruction de l’urètre causée par une prostate agrandie, ce qui peut améliorer le débit urinaire.
  • Soutien hormonal : l’ortie aurait la capacité d’influencer les niveaux d’hormones impliquées dans la croissance de la prostate. En régulant ces hormones, l’ortie peut contribuer à réduire la croissance excessive de la prostate.
  • Amélioration des symptômes : plusieurs études cliniques ont montré que l’ortie peut réduire les symptômes de l’HBP, tels que les mictions fréquentes, la difficulté à uriner et l’envie impérieuse d’uriner.

Dans tous les cas, il est essentiel de consulter un professionnel de santé avant de commencer un traitement à base d’ortie pour un problème de prostate, surtout si vous prenez déjà des médicaments pour l’HBP ou si vous avez des soucis de santé sous-jacents, car l’ortie peut interagir avec certains médicaments et modifier leur efficacité.

Ortie et allergies : l’ortie sous forme de tisane pour atténuer les symptômes allergiques

Les feuilles d’ortie piquante peuvent être utilisées pour atténuer les allergies saisonnières. Leurs propriétés antihistaminiques et anti-inflammatoires peuvent aider à soulager les symptômes liés aux allergies tels que les éternuements, les démangeaisons et les écoulements nasaux.

ortie collagène

Consommer les feuilles d’orties sous forme de tisane, de capsules ou d’extrait peut contribuer à moduler la réponse allergique en diminuant la libération d’histamine dans le corps, aidant ainsi à soulager les problèmes d’allergie (allergies saisonnières…).

Ortie et cheveux : découvrez les bienfaits de l’ortie pour la santé des cheveux (chute de cheveux)

Les feuilles de l’ortie sont aussi reconnues pour leurs bienfaits sur la santé des cheveux. Leur richesse en nutriments et leurs effets sur le cuir chevelu en font un remède naturel populaire pour améliorer la qualité et la santé des cheveux [5].

Voici comment l’ortie peut contribuer à la santé capillaire:

  • Renforcement des cheveux : l’ortie est riche en vitamines (notamment la vitamine A, la vitamine C et la vitamine K) ainsi qu’en minéraux essentiels à la croissance des cheveux comme le fer, le zinc et le silicium (silice).
  • Stimulation de la circulation : l’application topique d’extraits d’ortie stimule la circulation sanguine du cuir chevelu, ce qui améliore l’apport d’oxygène et de nutriments aux follicules pileux.
  • Propriétés anti-inflammatoires : l’ortie peut contribuer à réduire les inflammations du cuir chevelu, qui peuvent être liées à la chute des cheveux. En diminuant l’inflammation, l’ortie peut potentiellement ralentir la perte de cheveux.
  • Prévention des pellicules : l’ortie, grâce à ses propriétés antifongiques, peut aider à prévenir les pellicules et à maintenir un cuir chevelu en bonne santé.
  • Soutien aux cheveux gras : l’ortie peut réguler la production excessive de sébum, ce qui permet de lutter contre les cheveux gras.

D’une manière générale, l’utilisation régulière d’ortie peut améliorer la texture, la brillance, la douceur et la robustesse des cheveux, donnant ainsi à la chevelure une apparence plus saine et soignée. Elle permet également de lutter contre certains problèmes fréquents, notamment la chute de cheveux, les pellicules et l’excès de gras.

Vous pouvez utiliser l’ortie de différentes manières pour soigner vos cheveux : en infusion pour renforcer les cheveux de l’intérieur, en application topique sous forme d’huiles ou de lotions pour stimuler la croissance, ou encore en ajoutant des extraits d’ortie à des produits capillaires.

Attention, il est recommandé de faire un test cutané avant d’appliquer tout produit d’ortie sur votre cuir chevelu pour éviter d’éventuelles réactions allergiques.

Ortie et hypertension : l’ortie en infusion pour améliorer sa tension

L’ortie jouerait également un rôle dans la gestion de l’hypertension artérielle en raison de ses propriétés diurétiques, anti-inflammatoires et vasodilatatrices :

  • Effet diurétique : l’ortie favorise l’élimination de l’excès de sodium et d’eau du corps, ce qui contribue à réduire la pression artérielle en diminuant la charge sur les vaisseaux sanguins [6].
  • Effet vasodilatateur : l’ortie peut avoir un effet vasodilatateur (elle ouvre les vaisseaux sanguins), ce qui favorise une circulation sanguine plus fluide et une réduction de la pression artérielle.
  • Propriétés anti-inflammatoires : l’ortie, grâce à ses composés anti-inflammatoires, contribue à réduire l’inflammation des vaisseaux sanguins, améliorant ainsi leur fonctionnalité et aidant à maintenir une pression artérielle normale [7].
  • Apport en nutriments : l’ortie est naturellement riche en vitamine C, en potassium et en magnésium, des éléments qui jouent un rôle dans la régulation de la pression artérielle [7].
  • Réduction du stress : grâce à ses effets apaisants sur le système nerveux, la prise d’ortie peut indirectement aider à gérer la pression artérielle en réduisant le stress (sachant que le stress est l’un des principaux facteurs de risque de l’hypertension artérielle).

Bien que l’ortie puisse offrir des avantages potentiels pour la gestion de l’hypertension, il est important de consulter un professionnel de santé avant de l’utiliser. Il s’agit d’une condition sérieuse qui nécessite une surveillance adéquate et une gestion personnalisée.

Reins, peau, métabolisme lipidique, vitamines, système immunitaire… D’autres vertus de l’ortie !

Voici à présent d’autres vertus moins connues de l’ortie

  • Reins : connue pour son effet diurétique, l’ortie peut aider à augmenter la production d’urine et à éliminer les toxines du corps. Contribuant ainsi à prévenir les calculs rénaux en empêchant l’accumulation de minéraux et de déchets dans les reins et les voies urinaires [8]
  • Peau : les propriétés anti-inflammatoires et apaisantes de l’ortie en font un remède naturel pour soulager les irritations cutanées telles que les démangeaisons, les éruptions cutanées et les piqûres d’insectes [9].
  • Cholestérol : les composés bioactifs de l’ortie pourraient aider à moduler les niveaux de lipides dans le sang en influençant leur absorption et leur métabolisme. En contribuant à maintenir des taux de cholestérol équilibrés, l’ortie peut jouer un rôle dans la promotion de la santé cardiovasculaire [7].
  • Système immunitaire : l’ortie est riche en vitamines, minéraux et composés antioxydants qui peuvent soutenir le système immunitaire. Une bonne cure d’ortie avant la l’hiver est idéal pour préparer ses défenses naturelles à combattre les diverses infections hivernales [7].
  • Système digestif : la tisane et les compléments alimentaires d'ortie peuvent aider à réguler la digestion et lutter contre les troubles digestifs. Grâce à son pouvoir anti-inflammatoire qui lutte contre les bactéries nocives du système digestif, l'ortie contribue à rééquilibrer la flore intestinale, régulant ainsi la digestion.

Conclusion

L’ortie se révèle être une plante très bénéfique pour la santé et le bien-être grâce à ses nombreuses vertus. Ses propriétés anti-inflammatoires, diurétiques, antioxydantes et nutritives en font un allié précieux pour les personnes souffrant de diverses situations.

D’après de multiples études scientifiques, l’utilisation de l’ortie piquante permet :

  • D’atténuer les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)
  • De soulager les douleurs articulaires et rhumatismales
  • D’atténuer les allergies saisonnières
  • D’abaisser la tension artérielle
  • D’améliorer la santé des cheveux
  • De contribuer à la prévention des calculs rénaux
  • De réguler le métabolisme lipidique
  • De renforcer le système immunitaire

Grâce à l’ortie et son caractère naturel, il devient possible pour de nombreux patients souffrant de diverses pathologies (douleurs articulaires, problèmes de prostate…) d’éviter certains effets secondaires indésirables souvent associés aux traitements médicamenteux.

Choisir un traitement naturel à base d’ortie peut être particulièrement intéressant dans des situations spécifiques où une approche holistique est souhaitée.

Bien évidemment, l’utilisation de l’ortie à des fins médicales doit être entreprise avec précaution et sous la supervision d’un professionnel de la santé.

ortie prostate
Ortie - Extrait racine - 400 mg

Références

  1. F. Draghi, «L’ortie dioïque (Urtica dioica L.): étude bibliographique», other, UHP - Université Henri Poincaré, 2005. Consulté le: 24 août 2023. [En ligne]. Disponible sur: https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733415
  2. C. Randall, K. Meethan, H. Randall, et F. Dobbs, «Nettle sting of Urtica dioica for joint pain--an exploratory study of this complementary therapy», Complement. Ther. Med., vol. 7, no 3, p. 126‑131, sept. 1999, doi: 10.1016/s0965-2299(99)80119-8.
  3. C. Randall, H. Randall, F. Dobbs, C. Hutton, et H. Sanders, «Randomized controlled trial of nettle sting for treatment of base-of-thumb pain.», J. R. Soc. Med., vol. 93, no 6, p. 305‑309, juin 2000.
  4. S. Chrubasik, W. Enderlein, R. Bauer, et W. Grabner, «Evidence for antirheumatic effectiveness of Herba Urticae dioicae in acute arthritis: A pilot study», Phytomedicine Int. J. Phytother. Phytopharm., vol. 4, no 2, p. 105‑108, juin 1997, doi: 10.1016/S0944-7113(97)80052-9.
  5. F. Couplan, Remèdes et recettes à l’ortie: Les bonnes plantes de nos grands-mères. Fleurus, 2013.
  6. «Y a-t-il un diurétique phytothérapique ? - ProQuest». https://www.proquest.com/openview/573f3e21d5476c7e20167f8e0fa319f8/1?pq-origsite=gscholar&cbl=2069452 (consulté le 26 août 2023).
  7. A. Ait Haj Said, I. Sbai El Otmani, S. Derfoufi, et A. Benmoussa, «Mise en valeur du potentiel nutritionnel et thérapeutique de l’ortie dioïque (Urtica dioïca L.)», Hegel, vol. 3, no 3, p. 280‑292, 2016, doi: 10.3917/heg.063.0280.
  8. M. Ghourri, L. Zidane, et A. Douira, «Catalogue des plantes médicinales utilisées dans le traitement de la lithiase rénale dans la province de Tan-Tan (Maroc saharien)», Int. J. Biol. Chem. Sci., vol. 7, no 4, Art. no 4, 2013, doi: 10.4314/ijbcs.v7i4.24.
  9. C. Bourgeois et al., «Nettle (Urtica dioica L.) as a source of antioxidant and anti-aging phytochemicals for cosmetic applications», Comptes Rendus Chim., vol. 19, no 9, p. 1090‑1100, sept. 2016, doi: 10.1016/j.crci.2016.03.019.
Retour au blog
  • Comment soulager un mal de tête avec des remèdes naturels ?

    Comment soulager un mal de tête avec des remède...

    Les maux de tête, fléau moderne souvent banalisé, représentent une réalité quotidienne pour de nombreuses personnes. Se manifestant sous diverses formes, du léger inconfort à la douleur persistante, ils peuvent...

    Comment soulager un mal de tête avec des remède...

    Les maux de tête, fléau moderne souvent banalisé, représentent une réalité quotidienne pour de nombreuses personnes. Se manifestant sous diverses formes, du léger inconfort à la douleur persistante, ils peuvent...

  • brulure d'estomac

    Brûlures d'estomac : Que faire ? Les remèdes ma...

    Les brûlures d’estomac, un trouble aussi courant qu’inconfortable, touchent un grand nombre de personnes à travers le monde. Souvent perçues comme une sensation de brûlure derrière le sternum, elles peuvent...

    Brûlures d'estomac : Que faire ? Les remèdes ma...

    Les brûlures d’estomac, un trouble aussi courant qu’inconfortable, touchent un grand nombre de personnes à travers le monde. Souvent perçues comme une sensation de brûlure derrière le sternum, elles peuvent...

  • bienfaits quercétine

    Les bienfaits de la quercétine : pourquoi l'int...

    La quercétine, un flavonoïde naturel, gagne rapidement en popularité dans le domaine du bien-être et de la santé. Connue pour ses propriétés antioxydantes impressionnantes, cette substance se trouve naturellement dans...

    Les bienfaits de la quercétine : pourquoi l'int...

    La quercétine, un flavonoïde naturel, gagne rapidement en popularité dans le domaine du bien-être et de la santé. Connue pour ses propriétés antioxydantes impressionnantes, cette substance se trouve naturellement dans...

1 de 3