Syndrome de l’intestin irritable, comment y remédier ?

Syndrome de l’intestin irritable, comment y remédier ?

Le syndrome du côlon irritable SCI (également appelé colopathie fonctionnelle) est un trouble courant qui affecte le gros intestin.

Les signes et les symptômes comprennent des crampes, des douleurs abdominales, des ballonnements, des gaz et la diarrhée ou la constipation, ou les deux.

Il s’agit d’une maladie chronique que les personnes atteintes doivent gérer sur le long terme.

Seul un petit nombre de personnes atteintes présentent de graves symptômes. Certaines personnes parviennent à gérer le trouble en contrôlant leur alimentation, leur mode de vie et leur stress.

Les symptômes les plus graves sont en général pris en charge par des médecins.

Voyons plus en détails de quoi il s’agit, et ce que l’on peut faire pour améliorer ses conditions de vie lorsqu’on est atteint du syndrome du côlon irritable.

Femme douleur ventre intestin irritable

Comment le syndrome se déclenche-t-il ?

La ou les causes du syndrome de l’intestin irritable restent à ce jour un mystère. Certains experts pensent qu'une combinaison de problèmes peut déclencher le trouble.

Il semble que différents facteurs peuvent le provoquer chez différentes personnes.

On a découvert que le syndrome du côlon irritable n’est pas « réservé » à l’homme. Certains singes en ont montré les symptômes1.

 

Aucune étude scientifique n’a jusqu’à présent permis d’établir une ou des causes de manière claire, mais certaines observations ont pu être faites sur la base de témoignages recoupés des cas recensés2.

  • Problèmes nerveux: Des anomalies dans les nerfs du système digestif peuvent faire ressentir une gêne plus importante que la normale lorsque l’abdomen s'étire à cause des gaz ou des selles.
    Des signaux mal coordonnés entre le cerveau et les intestins peuvent amener le corps à réagir de manière excessive à des changements qui se produisent normalement dans le processus digestif, ce qui entraîne des douleurs, de la diarrhée ou de la constipation.
  • Infection sévère: Le syndrome peut se développer après un épisode grave de diarrhée (gastro-entérite) causé par une bactérie ou un virus. La maladie peut également être associée à un excès de bactéries dans les intestins (prolifération bactérienne).
  • Le stress: Les personnes exposées à des événements stressants, en particulier pendant l'enfance, ont tendance à présenter davantage de symptômes relatifs à ce trouble.
Femme stressée intestin irritable

Certains problèmes sont plus fréquents chez les personnes atteintes du SCI. Les experts pensent que ces problèmes peuvent jouer un rôle dans l'apparition du SCI.

Ces problèmes comprennent :

  • Les infections bactériennes du tube digestif
  • Des événements stressants ou difficiles survenus au début de la vie, tels que des abus physiques ou sexuels
  • Intolérances ou sensibilités alimentaires, dans lesquelles certains aliments provoquent des symptômes digestifs
  • La prolifération des bactéries de l'intestin grêle, une augmentation du nombre ou un changement du type de bactéries dans votre intestin grêle
  • Certains troubles mentaux, tels que la dépression (lien externe NIH), l'anxiété (lien externe NIH) et le trouble des symptômes somatiques (lien externe NIH)

Que peut-on faire ?

Étant donné les connaissances encore limitées autour de ce syndrome, il n’y a pas, à l’heure actuelle de consensus scientifique au sujet des traitements.

En revanche, la science a découvert qu’une bonne gestion de son alimentation peut avoir des effets très bénéfiques sur le syndrome.

Traiter le syndrome du côlon irritable en modifiant son alimentation

Alimentation saine intestin irritable

Des chercheurs de la Katholieke Universiteit Leuven, en Belgique, affirment avoir découvert des similitudes entre la façon dont les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable ressentent les douleurs abdominales et la façon dont certaines personnes allergiques réagissent à la nourriture3.

Voici donc une suggestion de diète qui pourrait aider à calmer les symptômes de cette maladie encore trop peu connue :

  • Mangez des légumes cuits, à l'exception peut-être du chou, du chou-fleur et du brocoli - qui peuvent provoquer trop de gaz
  • Essayez les fruits sans la peau. Certaines personnes peuvent avoir des problèmes avec les melons, les pommes et les agrumes
  • Certains patients ont intérêt à augmenter la teneur en fibres de leur alimentation. En ce qui concerne les fibres, augmentez-les lentement et assurez-vous d'un apport en eau de 1,5 à 2 litres par jour
  • Équilibrez votre microbiote intestinal. Des compléments tels que Beocin peuvent vous y aider
  • Certains trouvent les graines difficiles à manger, mais expérimentez pour voir si elles vous dérangent ou non
  • Les produits laitiers ne posent problème qu'aux personnes intolérantes au lactose, alors profitez librement de ces produits. Si vous souffrez d'une intolérance au lactose en plus du syndrome du côlon irritable, vous pouvez essayer des produits sans lactose
  • Profitez de toutes les viandes, du poulet et du poisson
  • Il pourrait être intéressant d’éviter les aliments fortement épicés, en sauce ou frits
  • Recherchez des produits à faible teneur en matières grasses pour enrichir votre alimentation

Sources:

  1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2229647/
  2. https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/irritable-bowel-syndrome/symptoms-causes/syc-20360016
  3. https://www.nature.com/articles/s41586-020-03118-2

 

Beocin probiotique intestin irritable rééquilibrage microbiote intestinal

 


Obtenir toutes nos actualités et nos conseils santé en un seul clic.