Carence en fer durant la grossesse: que manger?

Carence en fer durant la grossesse: que manger?

Comme vous le savez déjà sûrement, plusieurs soucis de santé peuvent survenir durant votre période de grossesse.

Bien souvent bénins, il est néanmoins important d’en avoir conscience afin de s’en prémunir et de savoir identifier les premiers symptômes.

Car s’il y a bien une étape durant laquelle vous ne devez pas vous laisser affaiblir, c’est bien celle-ci!

Pour vous aider a y voir plus clair, nous allons analyser ensemble les causes et remèdes contre l’apparition du manque de fer dans le sang lors des grossesses.

 Le saviez vous?

En 2009, l’OMS estimait qu’environ 42% des femmes enceintes étaient anémiées à travers le monde.

Source: Ecole doctorale Pierre Louis de santé publique, ED 393 Epidémiologie et Sciences de l’Information Biomédicale


Anémie durant la grossesse: Quels sont les symptômes?

On caractérise l’anémie par une diminution de vos globules rouges dans le sang. 

Ces derniers sont responsables du transport de l’oxygène de vos poumons à vos organes. 

Ce type de carence peut être dû à une perte sanguine ou à une anomalie dans votre production globulaire.


Chez les personnes atteintes, on retrouve fréquemment les symptômes suivants:

  • Fatigue généralisée, physique et/ou mentale
  • Manque de motivation et d’enthousiasme
  • Un faible appétit tout au long de la journée
  • Apparition de vertiges et maux de tête
  • Troubles de la mémoire et perte de cheveux
  • Baisse de la libido

L’anémie peut également être caractérisée par une peau au ton pâle ou peut se manifester sous forme de jaunisse.

femme enceinte grossesse heureuse

Pourquoi la grossesse favorise-t-elle son apparition?

Lorsque vous êtes enceinte, vos besoins en fer augmentent et peuvent donner lieu à des carences de fer

Les besoins en vitamines B9 et B12 augmentent également et peuvent mener à des carences en vitamines.

A savoir que l’anémie liée à l’attente d’un nouveau-né est généralement due à un besoin ferrique accru et non à un profond dérèglement de votre système immunitaire.

En effet, votre organisme se développe considérablement, entraînant une augmentation du volume sanguin. Ce phénomène est directement lié à un besoin plus important en fer pour que votre corps puisse subvenir à ses propres besoins ferreux.

Et vous n’êtes plus seule! Votre foetus a lui aussi ses besoins en apports ferriques pour sa croissance et son développement. Si bien que la quantité de globules rouges nécessaires au bon déroulement de votre grossesse augmente avec le temps et la taille de votre bébé.

Cependant, il existe de multiples solutions pour lutter contre le manque de fer et prévenir son apparition.

Des aliments riches en fer

Par chance, l’organisme de la femme est très bien conçu! En effet, il s’adapte et réquisitionne ses réserves de fer afin de prévenir une éventuelle insuffisance.

Simultanément, les cycles menstruels s’arrêtent durant la grossesse, ce qui permet de réduire le risque de devenir anémique.

Ces différents processus physiques combinés à une alimentation équilibrée garantissent généralement aux femmes non carencées de subvenir aux besoins en fer lors de leur grossesse naturellement.

Pour disposer de fer en suffisance, vous devrez adopter une alimentation riche en fer: optez pour des céréales complètes, de la viande rouge ou du boudin noir. 

À raison d’une consommation bihebdomadaire, le poisson peut également vous fournir un apport en fer très intéressant.

Cependant, veillez à bien le cuire pour écarter le risque de contamination à la toxoplasmose et à la listériose.


Les fruits et légumes sont aussi riches en fer et remplis de bons éléments nutritionnels: 

pois chiches, lentilles, haricots secs, épinards, cresson, amandes, noisettes, etc…

Ils contiennent couramment de la vitamine C, qui facilite l’absorption du fer.


À noter que le fer d’origine végétale est moins bien assimilé par le système digestif que le fer d’origine animale.


Tournez vous également vers des aliments riches en acide folique et en vitamine B9 ou B12 (produits laitiers, légumes verts, jaunes d’oeuf...) tout au long de votre grossesse.


Même si vous ne souffrez pas de carence en fer, ces aliments sont à préconiser dans le cadre d’un régime alimentaire diversifié et équilibré.


Nourriture saine riche en fer contre anémie


 Les conséquences de l'anémie sur le nourrisson:

Une anémie sévère pendant la grossesse augmente le risque d'accouchement prématuré ou d'avoir un bébé de faible poids à la naissance. Elle peut également être la cause de dépression post-partum. 

Certaines études montrent également un risque accru de décès du nourrisson immédiatement avant ou après la naissance.

Source: American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) Committee on Practice Bulletins — Obstetrics. ACOG Practice Bulletin No. 95: Anemia in pregnancy. Obstetrics & Gynecology. 2008;112:201. Reaffirmed 2015.

Les compléments alimentaires naturels pour prévenir et lutter contre l’anémie.

Les compléments alimentaires à prendre par voie orale apportent généralement de nombreux nutriments efficaces contre les carences et besoins nutritionnels.


Par exemple, les glycoprotéines transferrines présentes dans Lactrim permettent de réguler le taux de fer afin de lutter contre l’anémie ferriprive.


De plus, la lactoferrine de Lactrim peut vous aider à freiner les infections virales ou bactériennes comme le COVID-19 ou les diarrhées, dès leur apparition.

On vous conseille d’ailleurs de lire notre article sur la lactoferrine pour en savoir plus à ce sujet.


Combinée à une consommation régulière de vitamine B12 ou B9 (acide folique), ce traitement donne généralement de très bons résultats. 


D’autant plus que beaucoup de médecins spécialistes du prénatal prescrivent couramment un ajout d’acide folique aux femmes enceintes.


Pour résumer, une alimentation riche en fer combinée à la prise de compléments alimentaires naturels avant et pendant la période de maternité, peut vous permettre d’éviter une anémie sévère qui, dans les cas les plus graves, nécessite une transfusion sanguine.

 

ABBGen Lactrim lutte contre anémie et maladies respiratoires

 


Obtenir toutes nos actualités et nos conseils santé en un seul clic.