Thé et herbes thérapeutiques harpagophytum griffe du diable

La Griffe du Diable ou Harpagophytum

Qu'est-ce que l'Harpagophytum ?

Aussi connue sous le nom de Griffe du diable, cette plante est l'un des phytomédicaments les mieux documentés.
Son mode d'action est largement élucidé, son efficacité et son excellent profil d'innocuité ont été démontrés dans de nombreuses investigations thérapeutiques1.
On la retrouve également sous le nom de Harpago, Pau d'arco, ou Taheebo.

Originaire de la région d'Afrique australe où elle pousse à l'état sauvage.

Situation historique : la Griffe du Diable fut introduite pour la première fois en Europe au XVIe siècle en tant qu’agent anti-inflammatoire et analgésique.

 

Ses principes actifs sont appelés harpagosides et leurs propriétés anti-inflammatoires ont été vérifiées au cours de plusieurs études.

Les Bienfaits de l'Harpagophytum

Un nombre impressionnant d'essais cliniques, les premiers étant pour la plupart observationnels et les plus récents des études randomisées contrôlées contre placebo, indiquent une efficacité et une sécurité indéniable.
Des études réalisées sur l'extrait d'Harpagophytum montrent qu'il peut réduire l'inflammation d’environ 25 % chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde2.

Les utilisations thérapeutiques de l'harpagophytum ont démontré que cette plante peut être utilisée en cas de :

  • Arthrite : l'extrait de griffe du diable peut réduire d'environ 50 % la douleur associée à l'arthrite.
  • Sciatique : peut réduire d'environ 25 % la douleur associée à la sciatique.
  • Polyarthrite rhumatoïde : aide à diminuer l'inflammation chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde.
  • Douleurs musculaires : aide à réduire les douleurs liées aux lésions musculaires.
  • Problèmes osseux et articulaires : aide à réduire le gonflement et l'inflammation des articulations chez les patients souffrant d'arthrose.
  • Entorses et tendinites : aide à soulager les articulations dans le cadre de douleurs chroniques.

 

Femme docteur montre à sa patiente les maux de dos liés à l'arthrose

 

Bien qu’il soit issu entièrement de la nature, l'extrait d'Harpagophytum peut être contre-indiqué dans les cas suivants :

  • La cirrhose du foie
  • Hypertension artérielle
  • Insuffisance cardiaque sévère
  • Maladie rénale nécessitant une dialyse
  • Antécédents d’ulcère gastrique ou duodénal

 

L’extrait d’Harpagophytum est également déconseillé aux femmes enceintes ainsi qu’aux enfants de moins de 3 ans.

Pour résumer, la Griffe du Diable peut être utilisée dans le cas de rhumatismes comme :
l'arthrose (maladie dégénérative), l’arthrite, les tendinites, la goutte, les maux de dos, la lombalgie ainsi que la fibromyalgie, une maladie qui touche 2 à 3 % de la population comme expliqué dans notre article concernant la fibromyalgie.

Dans le cadre d'arthrose chronique, il est également important de veiller à son alimentation. En effet, la composition d'un plan alimentaire adapté peut s'avérer très efficace dans certains cas de maladies chroniques, comme expliqué dans notre article sur la nutrition au secours de l'arthrose.

Consommer des compléments alimentaires à base de Griffe du Diable

Même si aucune des contre-indications ci-dessus ne vous concerne, un complément alimentaire de mauvaise qualité pourrait quand même provoquer des effets indésirables. 

Griffe du Diable Harpagophytum Séché dans un bol en bois

Les différentes formes d’harpagosides

L'extrait d'harpagophytum peut se trouver sous diverses formes et il est important de choisir celles qui vous conviennent le mieux parmi :
capsules, comprimés, extraits liquides, crèmes topiques et onguents. L'extrait est également disponible sous forme de teinture.
Cela signifie qu'il peut être pris sous forme liquide ou solide et peut être acheté dans les pharmacies, drogueries, herboristeries locales ou en ligne.

À noter qu’un effet notable est observé à partir de 50 mg de principes actifs d’après les dernières recherches scientifiques3.

À titre de comparaison, un comprimé de Coxadol renferme 150 mg de principes actifs, à savoir des harpagosides, soit 3 fois la dose minimale nécessaire au ressenti d’une amélioration.
Un comprimé renferme donc 300 % de la dose minimale de substance active requise.
De plus, les comprimés de Coxadol sont gastro-résistants.
Cela signifie qu’ils ne se dissolvent pas dans l’estomac sous l’effet de l’acidité (pH bas) mais au niveau de l’intestin, grâce à l’enrobage naturel à libération différée, évitant ainsi tous les désagréments liés aux brûlures et aux douleurs d’estomac.

Grâce à des compléments similaires à Coxadol, il est donc possible d’agir efficacement sur les douleurs articulaires malgré les contres-indications citées ci-dessus (ulcères, gastrites, etc.).

Pour en apprendre davantage, nous vous invitons à parcourir notre article sur Coxadol et ses bienfaits.

Sources :

  1. https://www.mdpi.com/1424-8247/14/8/726/htm
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8398729/
  3. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/13678253/

 

ABBGen COXADOL® Forte - Arthrose - Inflammations Ostéo Articulaire

Obtenir toutes nos actualités et nos conseils santé en un seul clic.