Le pouvoir de la visualisation mentale

Le pouvoir de la visualisation mentale

 

Pour sa troisième entrevue, Bertrand Saugy, thérapeute manuel et préparateur physique, nous parle du pouvoir de la visualisation mentale.

○ Qu'est-ce que la visualisation mentale ?

○ Comment on fait pour visualiser ?

○ Dans quelles circonstances on visualise ?

 

🧠 Découvrez Bertrand Saugyhttps://bertrandsaugycoach.com/

 

🎥LesAutres interviews de Bertrand Saugy et ProFeel Life :

1️⃣ La plasticité du cerveau.

2️⃣ Les bienfaits de la douche froide.

Transcription : 

Est-ce que tu as déjà entendu parler de la visualisation mentale ?

La visualisation, en fait, c'est simplement s'imaginer visuellement, ça peut être auditivement, ça peut être aussi au niveau des sensations, au niveau émotionnel.
Pour moi c'est ça la visualisation, c'est s'imaginer quelque chose et ça peut se faire plus facilement les yeux fermés.

Donnes nous un exemple !

Au début, je vais par exemple fermer les yeux et visualiser une forêt. Je vois visuellement cette forêt avec des arbres, du vert, des rivières.
Maintenant, je peux l'accompagner de bruits, bruits de la rivière, des animaux, des arbres qui craquent. Je peux encore accompagner ça d'émotions, bien être, calme, détente.
Ça c'est de la visualisation complète.
Le cerveau, lui, il ne va pas forcément toujours faire une grande distinction entre le réel, je vois clairement la forêt. Et le fictif ou je ferme les yeux et je vois une forêt.

Pour quelle situation je pourrais l'appliquer ?

Bien sûr, la visualisation, elle doit s'entraîner.
Il va falloir le ressentir clairement, y croire, réveiller cette visualisation quotidiennement, même plusieurs fois par jour. Il va falloir qu'elle s'accompagne aussi d'actes dans le quotidien, concrets.
Si avant un examen, je vais visualiser les questions, je vais aussi visualiser qu'il y aura une certaine tension. 
Je vais visualiser l'endroit, les gens. Je vais visualiser aussi que je vais manger avant et tout le plus j'entraîne ça avant, le plus pendant un examen, je vais être à l'aise parce que le cerveau reconnaît ça. Prévisibilité.