Comment mieux dormir

Comment mieux dormir ? Nos 10 conseils pour bien dormir et retrouver un sommeil réparateur

Avez-vous déjà ressenti le désarroi d’une nuit agitée, où le sommeil semble être une quête insaisissable ? Si c’est le cas, rassurez-vous, vous êtes loin d’être le seul  !

En effet, dans notre monde moderne, où les écrans et la lumière bleue envahissent nos soirées, bien dormir est devenu un luxe. Mais imaginez un instant : une nuit de sommeil réparateur, où vous vous endormez paisiblement et vous réveillez frais et dispos. Cela peut sembler un rêve lointain, mais avec quelques ajustements et aides naturelles, comme le magnésium bisglycinate et la mélisse, ce rêve peut devenir réalité !

Dans le présent article, nous vous faisons découvrir comment mieux dormir et transformer chaque heure avant le coucher en une invitation au sommeil réparateur !

Suivez-nous dans ce voyage vers des nuits plus sereines et réparatrices, où chaque problème de sommeil trouve sa solution, et découvrez comment un complément alimentaire bien choisi peut être votre allié pour des nuits paisibles. Parce que bien dormir n’est pas seulement un souhait, c’est une nécessité pour une vie équilibrée et heureuse  !

Comprendre le sommeil : hormone du sommeil et cycles nocturnes

Si vous vous demandez comment bien dormir la nuit et rejoindre sereinement les bras de Morphée, il est crucial de comprendre le rôle central de la mélatonine, l’hormone du sommeil, et les différents cycles nocturnes.

Pour beaucoup, trouver le sommeil rapidement et profiter d’une nuit réparatrice semble être un défi quotidien. La qualité de notre sommeil est influencée par de nombreux facteurs, et une meilleure compréhension de ces éléments peut être la clé pour combattre l’insomnie et le manque de sommeil.

La mélatonine, ou l’hormone du sommeil

La mélatonine, souvent appelée l’hormone du sommeil, régule notre rythme circadien et nous aide à mieux dormir la nuit. Sa production est influencée par la lumière : elle augmente à la tombée de la nuit et diminue au lever du jour [1]. C’est pourquoi éviter les écrans et les lumières vives avant d’aller dormir est essentiel.

En effet, les appareils électroniques émettent de la lumière bleue qui peut perturber la sécrétion de mélatonine, retardant ainsi l’endormissement et affectant la qualité de votre sommeil.

Sommeil : alternance de phases et succession de cycles

cycle sommeil

Durant la nuit, nous passons par plusieurs phases de sommeil, alternant entre le sommeil léger, le sommeil profond, et le sommeil paradoxal [2], [3].

Chaque cycle (constitué des 3 phases : sommeil léger, puis profond et paradoxal) dure environ 90 minutes, et une nuit de repos idéale comprend plusieurs de ces cycles [2].

Le sommeil profond est particulièrement important pour un sommeil réparateur, car il est le moment où le corps se régénère et se restaure.

Les troubles du sommeil : identifier et comprendre

insomnie

Les troubles du sommeil sont un ensemble de conditions qui perturbent le sommeil normal et peuvent avoir un impact significatif sur notre santé et notre bien-être quotidien. Comprendre et identifier ces troubles est une étape cruciale pour trouver des solutions adéquates et retrouver une qualité de sommeil optimale.

Voici quelques-unes des troubles du sommeil les plus courants, vous vous reconnaîtrez probablement dans l’un d’eux :

  • L’insomnie : vous avez du mal à vous endormir, ou vous vous réveillez souvent au milieu de la nuit, incapable de retrouver le sommeil. Ces nuits blanches peuvent être occasionnelles, mais si elles deviennent une habitude, elles perturbent votre routine quotidienne et réduisent votre qualité de vie [4].
  • L’apnée du sommeil : avez-vous déjà été informé par votre partenaire que vous avez cessé de respirer brièvement pendant votre sommeil, ou que vous avez émis des ronflements forts ? Si c’est le cas, vous pourriez souffrir d’apnée du sommeil, un trouble où la respiration s’interrompt ou devient superficielle pendant le sommeil, vous réveillant souvent et fragmentant vos nuits [5].
  • Le syndrome des jambes sans repos : au moment de dormir la nuit, malgré votre fatigue, vous ressentez une gêne ou un besoin irrépressible de bouger vos jambes, vous empêchant de trouver la paix et le confort nécessaire pour vous endormir [6], [7].
  • Les parasomnies : votre conjoint, ou autre proche, vous a surpris (ou vous surprend régulièrement) en train de marcher en dormant, de parler pendant votre sommeil, ou même de vous réveiller en sursaut, terrifié par un cauchemar ou une terreur nocturne. Ces phénomènes, connus sous le nom de parasomnies, peuvent être déroutants et perturbateurs, tant pour vous que pour vos proches [8], [9].

Il est important de noter que les troubles du sommeil peuvent être le symptôme de problèmes sous-jacents, tels que le stress, l’anxiété, la dépression, ou certaines conditions médicales. Ils peuvent aussi être influencés par des facteurs environnementaux, comme le bruit, la lumière, ou des habitudes de vie inappropriées [10].

Rituels d’endormissement : préparer le corps et l’esprit

Vous souhaitez améliorer la qualité de votre sommeil et réduire les réveils nocturnes ? La clé pourrait résider dans les rituels que vous pratiquez avant de vous coucher.

Ces routines ne sont pas seulement des gestes symboliques ; elles signalent à votre corps et à votre esprit qu’il est temps de ralentir et de se préparer pour une nuit de sommeil profond et réparateur.

En effet, un des meilleurs conseils pour mieux dormir est d’établir une routine régulière.

coucher reveil heure fixe

Voici quelques-uns des grands principes à respecter si vous désirez instaurer une routine efficace avant de dormir :

  • Heure fixe : allez vous coucher et levez-vous à la même heure chaque jour, même le week-end. Cela aide à réguler votre rythme de sommeil et à favoriser un sommeil de qualité chaque nuit [11].
  • Temps de sommeil : visez 7 à 9 heures de sommeil par nuit pour permettre à votre corps de se régénérer pleinement. Le strict minimum est de 6 heures par nuit, 8 à 10 heures pour les adolescents dont les besoins en sommeil sont plus importants [12].
  • Activités relaxantes : adoptez des activités relaxantes comme la lecture, l’écoute de musique douce, ou la méditation dans les heures précédant le coucher pour calmer votre esprit et vous préparer au sommeil [13].
  • Activités stimulantes : évitez les activités stimulantes comme le sport le soir, au moins deux heures avant d’aller se coucher [14].
  • Écrans à bannir : la lumière bleue des écrans perturbe votre horloge interne et retarder la production de mélatonine, l’hormone du sommeil [15], [16]. Privilégiez donc le bon vieux livre papier, ou encore la liseuse pour votre lecture du soir.
  • Alimentation : privilégiez des repas légers le soir. Les produits laitiers, les boissons chaudes non-caféinées, et les aliments riches en vitamines et minéraux peuvent favoriser le sommeil. Évitez bien sûr la caféine et l’alcool qui peuvent perturber votre sommeil [17].

En adoptant ces rituels d’endormissement, vous préparez votre corps et votre esprit pour une nuit de repos optimale. Cela vous aidera non seulement à mieux dormir, mais également à améliorer votre santé et votre bien-être général.

Profitez de notre formule multi-approches « Retrouve un sommeil réparateur » pour vous créer une routine optimale avant de dormir et de bénéficier de nuits réparatrices !

Cette formule comprend une vidéo et un guide qui présentent des outils et protocoles redoutablement pratiques pour optimiser la qualité du sommeil, une routine du soir basée sur 5 exercices faciles et efficaces, des conseils et des astuces très utiles, ainsi que 75 gélules de Magnésium Bisglycinate connu pour réduire le stress et favoriser le sommeil !

Environnement idéal pour bien dormir : comment mieux dormir grâce à de simples ajustements de votre environnement ?

Vous avez parfois du mal à fermer les paupières et à rejoindre les bras de Morphée, malgré une fatigue évidente ? Un facteur clé pour réussir à dormir paisiblement est votre environnement de sommeil.

Découvrez comment de simples ajustements dans votre chambre à coucher peuvent grandement améliorer la qualité et la durée de sommeil chaque nuit [18] !

Réglez la température

Une chambre bien aérée et maintenue à une température fraîche favorise un meilleur endormissement et un sommeil profond. La température idéale varie d’une personne à l’autre, mais elle se situe généralement entre 16 et 19 degrés Celsius.

Favorisez une obscurité totale

L’obscurité est un autre facteur crucial pour un sommeil de qualité. Elle favorise la libération de mélatonine, l’hormone clé du sommeil.

Votre chambre doit être aussi sombre que possible. Des rideaux occultants peuvent être une solution efficace pour bloquer les lumières extérieures.

Si vous vivez dans un environnement urbain avec beaucoup de lumière nocturne, envisagez un masque de sommeil pour protéger vos yeux de la lumière résiduelle.

Aucun bruit ne doit vous perturber

Le silence est également important. Si vous habitez dans un quartier bruyant, des bouchons d’oreilles ou une machine à bruit blanc peuvent aider à masquer les sons perturbateurs.

Le but est de créer un environnement calme qui ne perturbera pas votre sommeil.

Investissez dans une bonne literie

Un matelas confortable, des oreillers adaptés à votre position de sommeil et des draps agréables au toucher peuvent faire une grande différence.

Votre lit devrait être un havre de confort, invitant et propice au repos !

Éloignez les écrans de votre chambre

lumiere bleu

Évitez les écrans dans la chambre à coucher. La lumière bleue émise par les téléphones, les tablettes et les ordinateurs peut perturber votre rythme circadien et retarder la production de mélatonine, rendant l’endormissement plus difficile.

Essayez de limiter l’utilisation de ces appareils au moins une heure avant de vous coucher.

Activité physique : l’exercice physique, allié du sommeil (mais pas de sport le soir !)

activité sportive sommeil

Le lien entre l’activité physique et un sommeil de qualité est bien établi [14]. Intégrer le sport dans votre routine quotidienne peut être un excellent moyen d’améliorer la qualité et la durée de votre sommeil !

L’exercice régulier aide à réguler les hormones de stress telles que le cortisol, qui, lorsqu’elles sont équilibrées, aident à mieux dormir la nuit.

De plus, l’activité physique augmente la température corporelle, et son refroidissement post-exercice peut encourager le sentiment de somnolence.

Mais attention, évitez les exercices intenses trop près de l’heure du coucher, car ils peuvent avoir un effet stimulant et retarder l’endormissement.

L’idéal est de faire de l’exercice le matin ou en début de soirée, laissant à votre corps suffisamment de temps pour se détendre avant de se coucher.

Alimentation et sommeil : comment bien dormir grâce à des ajustements alimentaires ?

Évitez les repas lourds, épicés ou riches en graisses juste avant le coucher, car ils peuvent causer de l’inconfort et perturber le sommeil.

De même, limitez la consommation de caféine et d’alcool, surtout dans les heures précédant le coucher.

Pour favoriser un sommeil réparateur, privilégiez une alimentation équilibrée riche en fruits, légumes, grains entiers et protéines maigres [17]. Ces aliments contiennent des nutriments essentiels qui aident à réguler les cycles de sommeil.

Par exemple, les bananes, les amandes et les produits laitiers sont riches en magnésium, un minéral qui favorise la relaxation musculaire, réduit le stress et améliore le sommeil.

En effet, le magnésium joue un rôle crucial dans la qualité de votre sommeil ! Notre complément alimentaire à base de magnésium bisglycinate est spécialement conçu pour vous aider à trouver un sommeil réparateur.

Le magnésium bisglycinate, une forme de magnésium facilement absorbable par l’organisme, contribue à la relaxation musculaire et à la réduction de la tension nerveuse. Cette action est essentielle pour préparer votre corps à un sommeil profond et sans interruptions.

De plus, le magnésium est reconnu pour son rôle dans la régulation des neurotransmetteurs, qui envoient des signaux dans le cerveau et le système nerveux central, favorisant ainsi un cycle de sommeil naturel et sain.

Intégrez notre complément alimentaire à base de magnésium bisglycinate dans votre routine nocturne, vous offrirez à votre corps le soutien nécessaire pour un sommeil de qualité, essentiel à votre bien-être global !


Gestion du stress : techniques de relaxation pour un sommeil réparateur

Pour combattre le stress et améliorer votre sommeil, l’intégration de techniques de relaxation dans votre routine quotidienne peut être extrêmement bénéfique.

respiration sommeil

Voici quelques méthodes efficaces :

  • Techniques de respiration profonde.
  • Yoga ou méditation douce.
  • Exercices de pleine conscience.
  • Écoute de musique relaxante ou de sons de la nature.
  • Pratique régulière d’activité physique modérée (mais pas dans les heures qui précèdent le coucher).
  • Routine de relaxation avant le coucher (essayez notre formule multi-approches « retrouver un sommeil réparateur »).
  • Prise de magnésium (essayez notre complément alimentaire à base de magnésium bisglycinate, une forme hautement assimilable par l’organisme).
  • Plantes apaisantes (essayez notre complément alimentaire à base de Mélisse qui vous apaise le soir tout en favorisant une bonne digestion).

En incorporant ces techniques simples mais efficaces dans votre vie quotidienne, vous pouvez améliorer significativement votre gestion du stress et votre sommeil.

Remèdes naturels : lutter naturellement contre les troubles du sommeil

Pour ceux qui cherchent des solutions naturelles aux troubles du sommeil, il existe une grande variété de remèdes qui peuvent aider à améliorer la qualité du sommeil.

Voici quelques options :

  • Infusions aux plantes : les tisanes à base de plantes comme la camomille, la mélisse, la valériane, et la lavande sont réputées pour leurs propriétés relaxantes et peuvent aider à induire le sommeil.
  • Suppléments de magnésium : le magnésium, en particulier le magnésium bisglycinate, aide à détendre les muscles et l’esprit, contribuant à un sommeil plus profond.
  • Huiles essentielles : l’aromathérapie, avec des huiles comme la lavande ou l’ylang-ylang, peut créer une atmosphère apaisante propice au sommeil.
  • Exposition à la lumière naturelle : passer du temps à l’extérieur pendant la journée, en particulier le matin, peut aider à réguler les cycles de sommeil.

Pour conclure : Synthèse de nos 10 conseils pour bien dormir et retrouver un sommeil optimal  !

literie confortable sommeil

Voici les 10 conseils pour mieux dormir à retenir :

  1. Allez vous coucher et levez-vous à la même heure chaque jour : ceci afin de réguler votre horloge biologique.
  2. Créez un environnement de sommeil apaisant : assurez-vous que votre chambre est sombre, calme, et à une température confortable.
  3. Limitez l’exposition aux écrans avant le coucher : éloignez les écrans lumineux (téléphones, ordinateurs, télévision) au moins une à deux heures avant de dormir pour favoriser la relaxation.
  4. Instaurez une routine ou un rituel avant de dormir : pratiquez des activités relaxantes comme lire, écouter de la musique douce ou prendre un bain chaud pour préparer votre corps au sommeil (essayez la routine efficace que nous vous proposons dans notre formule multi-approches « retrouvez un sommeil réparateur »).
  5. Faites de l’exercice régulièrement : l’activité physique durant la journée peut aider à améliorer votre sommeil (mais évitez le sport ou toute autre activité stimulante le soir).
  6. Évitez les repas lourds et la caféine en soirée : un repas léger et l’évitement des stimulants comme la caféine peuvent prévenir les perturbations du sommeil.
  7. Pratiquez la relaxation ou la méditation : des techniques telles que la méditation, le yoga ou la respiration profonde avant le coucher peuvent réduire le stress.
  8. Utilisez des remèdes naturels : considérez des options comme les infusions aux plantes, le complément alimentaire à base d’extrait de Mélisse ou le magnésium bisglycinate pour une relaxation naturelle.
  9. Maintenez une alimentation équilibrée : une alimentation saine et équilibrée favorise un meilleur sommeil.
  10. Gérez le stress : adoptez des stratégies efficaces de gestion du stress pour réduire les pensées négatives qui peuvent perturber le sommeil.

Attention, si vos troubles du sommeil persistent, n’hésitez pas à consulter un médecin ou un spécialiste du sommeil.

Ces conseils, simples mais efficaces, peuvent vous aider à améliorer votre sommeil et, par conséquent, votre qualité de vie  !



Références

  1. J. A. Boutin, « Mélatonine », Médecine/Sciences, vol. 38, no 1, p. 89‑95, janv. 2022, doi: 10.1051/medsci/2021115.
  2. « Sommeil · Inserm, La science pour la santé », Inserm. Consulté le: 14 décembre 2023.
  3. D. Markov et M. Goldman, « Normal Sleep and Circadian Rhythms: Neurobiologic Mechanisms Underlying Sleep and Wakefulness », Psychiatr. Clin., vol. 29, no 4, p. 841‑853, déc. 2006, doi: 10.1016/j.psc.2006.09.008.
  4. K. Rouf, Oxford Guide to Behavioural Experiments in Cognitive Therapy. OUP Oxford, 2004.
  5. V. Battu, « L’apnée du sommeil », Actual. Pharm., vol. 52, no 522, p. 57‑60, janv. 2013, doi: 10.1016/j.actpha.2012.11.012.
  6. E. Karroum, E. Konofal, et I. Arnulf, « Le syndrome des jambes sans repos », Rev. Neurol. (Paris), vol. 164, no 8, p. 701‑721, août 2008, doi: 10.1016/j.neurol.2008.06.006.
  7. G. Vellieux et M.-P. d’Ortho, « Le syndrome des jambes sans repos », Rev. Médecine Interne, vol. 41, no 4, p. 258‑264, avr. 2020, doi: 10.1016/j.revmed.2020.01.001.
  8. J. A. Fleetham et J. A. E. Fleming, « Parasomnias », CMAJ, vol. 186, no 8, p. E273‑E280, mai 2014, doi: 10.1503/cmaj.120808.
  9. M. W. Mahowald, M. C. Bornemann, et C. H. Schenck, « Parasomnias », Semin. Neurol., vol. 24, no 3, p. 283‑292, sept. 2004, doi: 10.1055/s-2004-835064.
  10. J. Hättenschwiler et M. Hatzinger, « Diagnostic des troubles du sommeil », in Schweiz Med Forum, 2001, p. 265‑76. Consulté le : 17 décembre 2023.
  11. Y. Kelly, J. Kelly, et A. Sacker, « Changes in Bedtime Schedules and Behavioral Difficulties in 7 Year Old Children », Pediatrics, vol. 132, no 5, p. e1184‑e1193, nov. 2013, doi: 10.1542/peds.2013-1906.
  12. K. Cote, « Sommeil normal et hygiène du sommeil », Société Can. Du, 2004, Consulté le: 20 décembre 2023.
  13. P. A. Geoffroy et al., « Conseils d’experts du sommeil pour bien dormir et garder le rythme chez les adultes et les enfants en cette période de confinement liée au COVID-19 », Médecine Sommeil, vol. 17, no 2, p. 113‑117, juin 2020, doi: 10.1016/j.msom.2020.04.002.
  14. M. Chennaoui, D. Gomez-Merino, P. Arnal, F. Sauvet, et D. Léger, « Sommeil et exercice physique : y a-t-il interrelation ? », Médecine Sommeil, vol. 12, no 4, p. 169‑180, déc. 2015, doi: 10.1016/j.msom.2015.10.002.
  15. W. Sroykham et Y. Wongsawat, « Effects of LED-backlit computer screen and emotional selfregulation on human melatonin production », in 2013 35th Annual International Conference of the IEEE Engineering in Medicine and Biology Society (EMBC), IEEE, 2013, p. 1704‑1707. Consulté le : 16 décembre 2023.
  16. M. G. Figueiro, B. Wood, B. Plitnick, et M. S. Rea, « The impact of light from computer monitors on melatonin levels in college students », Neuroendocrinol. Lett., vol. 32, no 2, p. 158‑163, 2011.
  17. A. Brussard et L. Sogno, « L’impact de l’alimentation sur les trbles du sommeil », 2019, Consulté le : 18 décembre 2023.
  18. F. Sommeil, « Les 10 bonnes habitudes à adopter », Fondation Sommeil - Troubles du sommeil. Consulté le: 20 décembre 2023.
Retour au blog
  • Comment soulager un mal de tête avec des remèdes naturels ?

    Comment soulager un mal de tête avec des remède...

    Les maux de tête, fléau moderne souvent banalisé, représentent une réalité quotidienne pour de nombreuses personnes. Se manifestant sous diverses formes, du léger inconfort à la douleur persistante, ils peuvent...

    Comment soulager un mal de tête avec des remède...

    Les maux de tête, fléau moderne souvent banalisé, représentent une réalité quotidienne pour de nombreuses personnes. Se manifestant sous diverses formes, du léger inconfort à la douleur persistante, ils peuvent...

  • brulure d'estomac

    Brûlures d'estomac : Que faire ? Les remèdes ma...

    Les brûlures d’estomac, un trouble aussi courant qu’inconfortable, touchent un grand nombre de personnes à travers le monde. Souvent perçues comme une sensation de brûlure derrière le sternum, elles peuvent...

    Brûlures d'estomac : Que faire ? Les remèdes ma...

    Les brûlures d’estomac, un trouble aussi courant qu’inconfortable, touchent un grand nombre de personnes à travers le monde. Souvent perçues comme une sensation de brûlure derrière le sternum, elles peuvent...

  • bienfaits quercétine

    Les bienfaits de la quercétine : pourquoi l'int...

    La quercétine, un flavonoïde naturel, gagne rapidement en popularité dans le domaine du bien-être et de la santé. Connue pour ses propriétés antioxydantes impressionnantes, cette substance se trouve naturellement dans...

    Les bienfaits de la quercétine : pourquoi l'int...

    La quercétine, un flavonoïde naturel, gagne rapidement en popularité dans le domaine du bien-être et de la santé. Connue pour ses propriétés antioxydantes impressionnantes, cette substance se trouve naturellement dans...

1 de 3